© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

 

Elle voulait qu'on l'appelle Venise

 

Elle voulait que je l'appelle Venise
Vous me voyez, maillot rayé, la voix soumise
En gondolier...

Pagayant pour une cerise
Pour un baiser elle voulait qu'on l'appelle Venise
Quelle drôle d'idée
Quelle drôle d'idée...
Quelle drôle d idée...

Je fondais sous sa voix exquise
Vous me voyez, le cœur soumis et l'âme éprise
En marinier...

Si elles veulent s'appeler Venise
Prenez les donc bien au sérieux
N'essayez pas de trouver mieux
De trouver mieux
De trouver mieux...

Puis elle a fui
Sans ses valises
Vers des brouillards peu mystérieux
Parfois elle rêvait de banquises
Puis préférait Tarzan furieux
Moi le cœur noué dans ma chemise
Je donne toujours ce que je peux...

Elle voulait que je l'appelle Venise
Les yeux trempés,
Les reins brisés, l'échine soumise
En marchepied...

Me penchant comme la tour de Pise
Pour un baiser
Elle voulait qu'on l'appelle Venise
Quelle drôle d'idée...

Quelle drôle d'idée!!!

Venise 

 

Ze vroeg me : ‘Noem je me Venise ?’

Zie me eens staan - in streepjestrui, als gondelier

Wat een cliché

 

Maar ach wat heb ik te verliezen

Voor haar plezier vroeg ze me: ‘Noem je me Venise ?’

En ik doe mee

En ik doe mee

En ik doe mee

 

Ik smelt als zij me zit te teasen

Zie me eens staan: met bonzend hart, totaal verward

Roei ik gedwee

 

Dus zegt een vrouw : ‘Noem mij Venise’
Neem dat dan aan, bloedserieus, ze draagt die naam 

Als een trofee

Bizar idee 

Bizar idee 

Dan gaat ze weg

Zonder een woord

Verdwijnt ze met de noorderzon 

Blauw van de kou, hartstocht’lijk rood

Verkleurt z’als een kameleon 

Mijn dromen zet ik overboord

Want ik gaf alles wat ik maar ko-ho-hon


Ze vroeg me: ‘Noem je me Venise?’
Een zwoele blik
Een blote dij, een zachte bries

Voerden me mee

En ach wat had ik te verliezen ?

Voor haar plezier vroeg ze me: ‘Noem je me Venise’

En ik deed mee

Bizar idee!

Bizar idee!!!